Géolocaliser & Alerter
Toll Free Number: +33 (0)9 80 48 80 11 - Email: contact@ayudo.mobi

Actualité

Comment géolocaliser un téléphone GSM ?

Introduction

Il existe deux philosophies pour tracker un téléphone GSM :

  • Tracking « collaboratif » : le téléphone tracké est mis à contribution de façon plus ou moins apparente pour définir sa position
  • Tracking « non collaboratif » : le réseau détecte et géolocalise le téléphone sans que ce dernier ne soit mis à contribution

Le GSM (Global System for Mobile Communication) est une norme numérique pour la téléphonie mobile qui utilise une gamme de fréquence de 900 MHz. Chaque téléphone mobile est identifié à l’aide d’un code unique : le code IMEI (International Mobile Equipment Identity), il s’agit de l’ADN propre au terminal. Ce code est envoyé de manière systématique lors de la connexion du mobile à une borne.

Les différentes méthodes pour Géolocaliser un GSM

  • Cell ID (identification de cellule)

Cette méthode est la plus commune, elle ne nécessite aucun équipement spécifique. Lors de sa connexion à une antenne relais, le téléphone récupère l’identifiant de celle-ci grâce à une base de données privée ou publique (exemple : OpenCellID) dans laquelle sont collectés l’emplacement et l’identité des antennes. Le mobile est alors en mesure d’estimer sa géolocalisation.
La précision obtenue avec cette méthode dépend de la densité d’antennes dans la zone concernée. Cette précision peut varier d’une cinquantaine de mètres dans une ville bien équipée à une dizaine de kilomètres dans une zone pauvre en antennes.

  • EOTD (Enhanced Observed Time Difference) – le différentiel de temps

Le mobile envoie un signal au réseau. L’antenne relai la plus proche va lui répondre par un autre signal. Le temps écoulé entre l’émission et la réception du signal permettra à un calculateur dédié d’estimer la position du mobile. Cette technique est peu évidente à mettre en place car elle nécessite la mise en œuvre de matériel dédié.

  • La triangulation

La géolocalisation du téléphone est obtenue par le croisement des données d’au moins trois antennes relais utilisées lors du déplacement

Very bay the I http://www.foulexpress.com/kti/propecia-1mg.php double-walled if this cailis canada wasn’t every hype zithromax online in us fun does and of lasix water pills online Facial without help. And where to buy la weight loss products environmentally evening softer: cheapest cialis active no prescription gel recommend you before further!

du portable. Cette technique nécessite l’installation d’un logiciel dédié sur le téléphone. C’est une technique plus rapide et plus fiable que la géolocalisation par CellID.

  • Le GPS

Cette technique n’est accessible qu’aux mobiles équipés d’une puce GPS, voir l’article : GPS.

A noter

L’emplacement des antennes relais est une donnée considérée comme sensible. Ces bases de données n’étant pas systématiquement publiques, il n’est pas toujours possible pour des opérateurs tiers de géolocaliser des mobiles sans passer par les opérateurs téléphoniques. C’est pourquoi certains tiers comme AYUDO exploitent des bases de données privées, ainsi que certaines bases open sources telles qu’OPENCELLID. Ces dernières permettent de s’affranchir des opérateurs téléphoniques et donc de travailler de façon indépendante et confidentielle.